Acheter une moto : un choix de liberté ?

De plus en plus de jeunes se tournent vers l’acquisition d’une moto plutôt que vers un véhicule. L’engouement des jeunes pour les deux-roues explique l’augmentation de la demande. Est-ce un choix de liberté ? Est-ce que cela comporte des risques ? Nous allons faire le point sur les avantages d’une moto. 

Acheter une moto : plus pratique qu’un véhicule

Source image : pixabay

Une moto est considérée comme un choix de liberté et une solution économique. En général, une moto facilite la vie des utilisateurs : 

  • Elle favorise l’autonomie.
  • Elle donne une sensation d’indépendance.
  • Elle est légère.

Très pratique, une moto s’adapte aux exigences des amateurs de  vitesse. Elle se faufile rapidement entre les files d’attentes et évite les embouteillages. Il est bien plus simple de contourner un danger face à une route bloquée. Alors qu’avec un véhicule, on n’a pas le choix que d’attendre que la route soit dégagée pour continuer son trajet. De plus, il ne pourra pas non plus échapper à un embouteillage. Rouler à moto est donc beaucoup plus bénéfique et on gagne un temps précieux. 

On profite d’une totale liberté en achetant une moto neuve ou d’occasion. C’est aussi un moyen de déplacement pratique en milieu urbain. 

Rouler sur une moto donne une sensation de liberté et on est au contact avec la nature. On peut sentir l’air frais sur son visage sans être contraint de respirer de l’air conditionné. 

Acheter une moto : faire des économies

Acheter une moto est bien plus avantageux, même si parfois on pense qu’il ne s’agit pas d’un choix de liberté. Il faut savoir que rouler à moto comporte des risques. Et pourtant, cela n’empêche pas aux milliers d’individus d’utiliser cet engin pour leur déplacement au quotidien. 

Conduire une moto offre des avantages économiques. A la différence d’une voiture : 

  • Une moto consomme moins de carburant.
  • Une moto nécessite très peu d’entretien.

Cependant, un véhicule est bien plus sécurisé qu’une moto. De plus, avouons-le, les réglementations sur la conduite d’une moto deviennent de plus en plus sévères. Il est par exemple obligatoire : 

Les équipements de moto comme les casques et la protection intégrale est obligatoire. 

Acheter une moto : une conduite fiscalement avantageuse

Acheter une moto est fiscalement avantageuse. Les déplacements professionnels par exemple exigent souvent une conduite en moto. Ils seront ainsi déductibles des frais professionnels. Pour que cela soit possible, on doit présenter à son employeur les factures d’entretien indiquant le kilométrage. Concernant la fiscalité, les deux roues à 250 CC sont exonérées des impôts, plus précisément, de la taxe de circulation annuelle.  De ce fait, on réalise davantage d’économie. 

Acheter une moto : une bonne facilité de stationnement

Avec une moto, il est plus facile de stationner en centre-ville. Les voitures par exemple, exigent beaucoup d’espace de stationnement. Ce qui n’est pas le cas pour les motos. On peut facilement garer ses deux-roues :

  • Au bord d’une rue.
  • Sur des places de parking classique.
  • Dans d’autres emplacements qui ne dérangent personne.

Trouver une place pour stationner sa moto ne pose pas alors de problème car elle est discrète. 

Acheter une moto : bénéficier d’une assurance moto correcte

Une moto est soumise à une obligation de souscription à une assurance. Au même titre que les véhicules, les deux-roues bénéficient également d’une bonne protection contre les dommages corporels et matériels. On peut donc choisir la bonne formule, celle qui est adaptée à : 

  • Sa situation.
  • Son âge.
  • Son budget.
  • Ses besoins.

Il existe trois types d’assurance moto : 

  • L’assurance minimale obligatoire de garantie responsabilité civile ou l’assurance au tiers.
  • L’assurance intermédiaire.
  • L’assurance tout risque.

Source image à la une : pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>