Faut-il craindre la mise en place du contrôle technique moto ?

C’est officiel ! Le contrôle technique moto sera bientôt obligatoire et cela s’applique à tous les deux roues. La mise en place du contrôle technique moto revêt un intérêt crucial : la sécurité ! Mais doit-on réellement craindre de ce nouveau dispositif à la destination des deux roues ? Les détails. 

Contrôle technique moto : en vigueur à partir du 1er Octobre 2022

Un décret a été lancé en août 2021 afin de rendre obligatoire le contrôle technique : 

  • Des motos.
  • Des scooters.
  • Des quads.
  • Des tricycles.

Cette réglementation devrait s’appliquer initialement le 1 janvier 2023 mais il y eu des changements à la dernière minute. Le contrôle technique des motos sera officiellement obligatoire au 1er Octobre 2022 selon le site service-public.fr. Certes, le Conseil d’Etat a décrété cette date d’entrée en vigueur suite à un revirement. En général,  si au départ, la date d’entrée en vigueur a été prévue le 1er janvier 2023, quelques changements ont été mis en place. 

Le décret n°2021-1062 mentionne que tous les véhicules de la catégorie européenne L devraient passer au contrôle technique à partir de 2023 : 

  • Premier contrôle technique moto doit se faire dans les 6 mois avant les 4 ans du véhicule.
  • Visite technique tous les deux avant pour les véhicules de plus de 4 ans.

C’est pour cette raison que certains véhicules deux roues doivent faire un contrôle technique à partir du 1er octobre 2022 et le reste à partir de 2023. 

Contrôle technique moto : les points de contrôle

Source image : pixabay

Le contrôle technique moto est contesté par de nombreux motards en France. Et pourtant, le gouvernement subit une forte pression de l’Union Européenne depuis 2014 comme quoi, les motos devront suivre cette procédure à partir de 2022. Cela afin de renforcer la sécurité routière des motards. 

Mais il n’y a pas que les motards, les centres ne sont pas non plus prêts. Il faudrait en effet qu’ils prévoient : 

  • L’obtention d’un agrément.
  • La formation des techniciens.
  • Une augmentation des effectifs en fonction de la zone géographique.

Ce contrôle technique moto est mis en place pour moins de 0,5% d’accidents de moto causés par des défaillances techniques

Concernant les points de contrôle, ils sont nombreux : 

  • Sécurité.
  • Respect de l’environnement.
  • Le freinage.
  • La direction.
  • L’échappement.
  • L’éclairage.
  • La structure mécanique.

Ce sont les points de contrôle de base du CT. Pour ce qui est de leur nombre, on l’ignore encore mais il parait qu’ils sont au nombre de 40. Et certains points techniques pourront entrainer une éventuelle obligation de contre-visite. 

Par ailleurs, il faut aussi prendre en considération le contrôle technique pour les motos allemandes. Les contrôles sont différents en effet selon chaque pays. Quant à l’Allemagne, ce pays impose une liste d’éléments à prendre en considération lors d’un contrôle technique moto. Déjà, il doit être passé tous les deux ans et certains points doivent être validé afin d’obtenir le fameux label TUV. Il s’agit de : 

  • La carte grise ou certificat d’immatriculation.
  • Une preuve d’homologation des pneus si c’est nécessaire.
  • La plaque d’usine.
  • Le numéro d’identification du véhicule.
  • Le contrôle des rétroviseurs.
  • Le contrôle du blocage du guidon.
  • Le contrôle de l’indicateur de vitesse.
  • Le contrôle de la plaque d’immatriculation.

Mais il y en a d’autres à vérifier. 

Par ailleurs, concernant le contrôle technique des motos en France, il a été mis en place afin de réduire les accidents à moto. Outre cela, ce contrôle impose la vérification de certains éléments essentiels sur le bon fonctionnement : 

  • Des freins.
  • Des éclairages.
  • Des pneus.
  • La direction.
  • Le cadre.
  • La pollution sonore.
  • L’émission C02 (la vignette Crit’air concerne aussi bien les voitures que les motos).

Les motards contestent ce décret en stipulant qu’il s’agit plus d’une taxe supplémentaire que d’un acte de sécurité. 

Source image à la une : pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>